Stress et sommeil

Le stress, la maladie de notre siècle.

Et pourtant, le stress est-il toujours négatif ?

Le stress est une réaction naturelle aux différentes pressions et contraintes auxquelles nous faisons face chaque jour. Il peut s'agir de variations de température, de bruit, de tensions liées à une insécurité financière, une pression au travail, des relations familiales ou sociales difficiles, de problèmes de santé...

C'est le stress qui engendre toutes les réactions physiologiques permettant l'action : sécrétion d'hormones d'éveil, sollicitation des muscles, activation cérébrale spécifique. D'où ce qu'on appelle couramment le "bon stress" : légèrement stressés, nous sommes plus performants, plus rapides, plus efficaces.

Mais attention à l'excès de stress : c'est là que les problèmes commencent. Car un stress trop important, ou un stress qui dure dans le temps, c'est un organisme qui s'épuise. Soumis à l'influence des hormones (adrénaline, cortisol), le corps se fatigue, les réserves énergétiques diminuent, le sommeil est perturbé, l'assimilation des nutriments est diminuée, les défenses immunitaires s'affaiblissent.

B9720856621Z.1_20190910154800_000+G0PEE5


Lutter contre le stress

C'est justement ce qu'il ne faut pas faire. Lutter, c'est accepter d'entrer dans le cercle vicieux du stress, et on sait trop à quoi il conduit : fatigue chronique, insomnie, épuisement mental, dépression, burn out...

L'approche, ici, ne sera donc pas de lutter, mais bien d'accepter que les situations sont ce qu'elles sont, mais que nous sommes seuls maîtres de la façon dont nous les vivons. Facile à dire, difficile à faire ? C'est vrai. Mais de nombreuses approches peuvent nous aider, en fonction de nos goûts ou de nos choix, à retrouver un meilleur équilibre de vie et un meilleur sommeil.

sommeil-infusion-plantes-pour-mieux-dorm


Les plantes

Les plantes sont des alliés naturels précieux de notre santé. On les trouve sous des formes diverses, adaptées à chacun et à chaque situation. Certaines permettront de diminuer le stress, d'autres faciliteront l'endormissement ou la qualité du sommeil, d'autres encore augmenteront les capacité de réaction physiques et psychologiques et d'adaptation au stress. Bien choisir sa plante parmi l'offre disponible n'a rien de simple, d'autant que certaines présentent des contre-indications ou des effets secondaires possibles.

Pour un effet "coup de poing", on choisira les huiles essentielles, en faisant attention aux doses utilisées et aux effets secondaires, car ces produits sont très concentrés et donc très actifs.

Pour un travail de fond, on s'orientera vers les plantes en infusion, en bourgeons de fleurs ou de feuilles, ou pourquoi pas en hydrolats pour les personnes sensibles.

Et pour travailler le mental uniquement, sur un point précis choisi spécifiquement, pourquoi ne pas tester les fleurs de Bach, ces élixir floraux issus de fleurs sélectionnées ?

13-plantes-medicinales-aux-vertus-prouve


Les techniques de relaxation et techniques énergétiques

Elles sont nombreuses et c'est à chacun de choisir celle qui lui convient. Certaines sont très douces, d'autres légèrement plus toniques, certaines sont uniquement basées sur le mental lorsque d'autres sont basées sur les ressentis corporels.

Voici ma petite sélection : sophrologie, méditation de pleine conscience, reiki, yoga, tai chi, qi gong, massages, yoga du rire, réflexologie...

Tous ces accompagnements peuvent également être complémentaires à une psychothérapie qui peut être très utile lors de stress importants ou prolongés, difficiles à surmonter.


L'alimentation

Lorsqu'on est stressé, on a faim, car les hormones du stress perturbent celles qui nous signalent la satiété. Alors, on mange, et en général, pas que des bonnes choses. L'envie nous prend de grignoter, du sucré, du salé, du gras. Le problème ? Ce n'est pas tellement la prise de poids potentielle (même si elle peut être une source de stress supplémentaire... joli cercle vicieux !), mais plutôt le risque de mettre à mal notre flore intestinale.

Nombreux sont les auteurs qui qualifient notre système digestif de "deuxième cerveau", ou "cerveau des émotions". Pourquoi ? Car il est rempli de neurones, et envoie en permanence des quantités très importantes d'informations vers le cerveau. Et, tout autant qu'un cerveau en souffrance affecte notre système digestif (diarrhées, constipation, douleurs d'estomac ou ballonnements par exemple), un système digestif perturbé impacte notre cerveau, en particulier nos émotions. Ainsi, une flore intestinale déséquilibrée affecte notre humeur, nous rend plus sensible au stress, plus sujet aux idées noires et au pessimisme.

Pour mieux supporter le stress, et pour bénéficier de ses effets positifs sans se soumettre à ses effets négatifs, il est donc important de soigner son alimentation. On limitera notamment les sucres simples, l'alcool et les mauvais gras, au profit de fruits et de légumes de saison, de céréales semi-complètes ou complètes et de bons acides gras.

On évitera aussi le grignotage intempestif, et on préfèrera des repas pris dans des conditions agréables, en bonne compagnie et dans la bonne humeur !


L'hygiène de vie

Les conseils pour mieux dormir, on les connait tous :

- pratiquer une activité physique douce ou modérée, de préférence en journée et en tout cas pas dans les 2h précédant le coucher,

- se coucher et se lever à heures régulières

- éviter les écrans avant le coucher

- éviter de manger trop lourd et trop tard le soir

- et pourquoi pas, mettre en place un rituel d'endormissement le soir. Il peut inclure quelques minutes de lecture, une petite relaxation, une musique ou une odeur particulières... l'objectif est d'indiquer au corps qu'il est temps de dormir, afin de l'aider à mieux trouver le sommeil.

La vérité, c'est qu'on a beau connaître ces conseils, il est si difficile de les mettre réellement en pratique. Car ils vont à l'encontre du rythme de vie que nous impose la société moderne, le travail, les enfants, la vie sociale, la télévision... à chacun de choisir où il veut, où il peut, placer le curseur.

Et si, pour être heureux et en bonne santé, il fallait être un (tout) petit peu à la marge de ce que la société cherche à nous imposer ?

Gardons, en tout cas, notre esprit critique et notre libre arbitre, et faisons les choix qui sont les meilleurs pour nous.

Bref : soyons nous-mêmes !

Laccompagnement_corps_et_-esprit_cest_-q